Elena Brower – ce qu’elle m’a appris

Elena Brower – ce qu’elle m’a appris

As-tu déjà rencontré quelqu’un qui t’as fait changé d’avis? As-tu un ami qui te guide dans tes choix ? Quand cela va moins bien, as-tu une personne qui t’aide à passer ce moment?

Le rôle de parent – Parenting

S’il y a bien une étape dans la vie qui vous change, c’est devenir parent.

En 2012, j’accouchais d’une petite fille, je devenais maman. Après une grossesse semée de difficultés, je ne m’attendais pas à l’ouragan que j’allais vivre pendant les 2/3 années qui ont suivi. 

Devenir maman est une phase où j’ai eu à affronter mes pires démons. J’ai agit par mimétisme, j’ai fait des choix selon des valeurs de famille (que je croyais mienne)…

Les crises avec ma fille sont des moments que je n’aime pas me rappeler. Je ne supportais pas ces pleurs et ces « caprices », j’étais seule et je n’arrivais pas à contrôler ma violence autant dans les mots que dans les gestes. 

Recherchant des moyens de changer et de faire face à ces crises, je suis tombée sur un discours qui m’a ouvert les yeux. Je pouvais changer, je pouvais me pardonner, je n’étais pas mes parents et je pouvais trouver la paix en moi. tu trouveras lien du premier discours et un autre avec son fils que j’adore ici.

 

Elena Brower

Maman d’un garçon, Elena Brower est une réference dans le monde du yoga et de la méditation.

Ce que je peux vous en dire 

Elle enseigne le yoga depuis 1999 et pratique toujours en tant que professeur de yoga. Ses classes sont très spirituelles, elle se base sur des poèmes qu’elle écrit comme thème pour les cours qu’elle propose. J’ai eu la chance de faire un de ses cours à New York, elle a une aura que je ne peux pas décrire. Son cours m’a marqué et j’espère pouvoir faire un workshop avec elle bientôt (elle sera à Zurich ici en mai ici )

Elena a contribué au Yoga Journal, au Yoga International, au Huffington Post, au MindBodyGreen, au Well and Good NYC, au Positively Positive, et plus encore. 

Si tu veux pratiquer avec Elena, tu peux t’inscrire sur YogaGlo.com.

Elena est aussi connue pour ces discours dont ceux qu’elle a donné aux Wanderlust speakeasy, les discours dont je vous parler plus haut sont issues de ces événements. Wanderlust est une manifestation américaine comme un festival en nature avec du yoga, des chants et de la méditation (ambiance baba-cool je dois avouer). Dans ces discours elle parle de ses expériences personnelles et de ce qui l’a aidé à dépasser ces addictions, ces peurs etc…

En parallèle, Elena est affiliée à DoTerra. Elle a même crée des mélanges d’huiles essentielles DoTerra spécialement conçue pour la pratique du yoga.

Ses livres

« Art of Attention »

Co-écrit avec Erica Jago, ce libre a été classé numéro un en design sur Amazon, et a maintenant été traduit en six langues. Ce livre représente des flows de yoga avec des dessins comme des hiéroglyphes, il est une base parfaite pour une pratique à la maison. Je l’apprécie plus après avoir une bonne connaissance des positions.

Practice You

Le deuxième livre d’Elena, Practice You: A Journal, vient d’être publié par Sounds True. Je l’ai acheté et je le trouve très beau en plus d’être un puissant soutien dans la prise de note au quotidien.

Le livre est divisé en plusieurs parties : l’attention à soi (I am, I feel, I do), la communication (I love, I speak), la projection (I see, I understand) et la reflection (I trust, I serve)

Il pose des questions qui t’amène à réfléchir sur toi-même et sur ta relation au monde, aux autres, à ton corps. C’est une base parfaite de journal intime. 

Il y a peu de mots, les phrases sont courtes et il y a beaucoup d’espace pour que tu écrives ce qui te passes par la tête en lisant les phrases ou plus directement pour répondre aux questions. Les aquarelles sont magnifiques, apaisantes, je le prends souvent avant d’aller me coucher et choisit une page à remplir.

J’aime bien le fait que tu puisses lire dans l’ordre mais aussi le remplir selon ton intuition et ton envie du moment.

Seulement disponible en anglais à ce jour, je suis sure qu’il sera bientôt traduit. 

Tu ne fais pas de yoga?

Pas de problèmes, Pratique You est un livre d’introspection. Il peut convenir à tous, pas besoin de faire du yoga, je le conseillerai aussi aux plus jeunes dès 12 ans car les questions sont simples et très ouvertes.

S’inspirer d’Elena

Recommencer

Le « Do-over » est le concept que j’ai repris de la vidéo dont je parle plus haut. Cela m’a permis de pouvoir désamorcer le processus d’énervement. J’avais enfin un outil qui me permettait d’effacer les 5 dernières minutes, de recommencer et de me pardonner aussi. Cela a été un tournant dans ma vie de maman.

Ma fille a de suite aimé ce concept où l’on effacé comme sur son ardoise, on faisait les gestes, on se prenait dans les bras et on recommençait.

On s’énerve parfois vite le soir après une journée de travail et on est « dure » avec nos enfants, on aimerait juste se reposer et ne pas avoir à jouer, lire des histoires, faire à manger, … on aimerait encore être un enfant nous aussi. Mais au lieu de profiter de ces moments, on agit en adulte avec nos règles et nos menaces… La possibilité de dire « on recommence, cela ne devait pas se passer comme cela, on retourne en arrière, on en était où?? » c’est un jeu pour nos enfants et on apprends à être plus présents dans l’instant.

Je parlerai prochainement d’une Doctoresse Dr Shefali qui souligne combien nos enfants ont à nous apprendre sur la vie.

Cultiver sa créativité 

Elena est souvent interviewée dans son appartement new-yorkais où tu la vois dessiner, peindre ou pratiquer le chant des bols (son fils aussi en fait).

Ses aquarelles sont une base ou elle y écrit des mots comme des mantras, qu’elle pose près de pierres semi-précieuses. Les pierres ont des vertus et sont utilisées pour nous apporter des ondes positives ou nous enlever des énergies « stressantes » par exemple. Voir Elena peindre et avoir un espace de créativité où elle laisse libre court à son intuition m’a beaucoup inspiré. 

J’adore créer moi-même et je sais que dessiner, peindre ou coudre sont toujours des activités qui me détendent et ce sont de beaux moments à  partager avec ma fille. Ecrire est pour moi aussi une activité creative, qui a toujours été présente dans ma vie. Je me souviens écrire des lettres et des lettres d’amour, d’amitié et autres récits. Qu’aimais-tu faire enfant? Quels étaient tes jeux préférés? Souviens-toi…

« Resilience »

Je n’ai pas trouvé de traduction juste de ce mot anglais. C’est la capacité de se remettre de difficultés ou le potentiel de retourner à son état originel après un choc ou deformation.

Dans ses discours, Elena parle de son passé (addiction à la marijuana) et des difficultés à dépasser cet état de victime. Elle décrit aussi des moments avec son fils où elle ne s’énervait trop vite. Le theme de rétablissement (« recovery ») revient beaucoup et elle donne beaucoup de leçons à ce sujet.

Je l’admire car elle parle de ses moments difficiles en public, mais son message est surtout que l’on peut dépasser ses difficultés.

Je ne pense pas que beaucoup de femmes oserait avouer qu’elles ont criés sur leur enfant. Elle dit ce que peu ose avouer : apporter l’amour maternel à son enfant n’est pas inné. Si notre esprit n’est pas serein et centré, donner de l’amour à l’autre n’est pas si facile.

La « resilience » c’est pour moi cette possibilité de changer et de retrouver son émerveillement d’enfant. 

Satyam. Shivam. Sundaram. La vérité, la Bonté. La Beauté

J’ai vu Elena avec ses élèves et j’ai vu le temps qu’elle a passé à la fin du cours à l’écoute de toutes ces personnes qui venait la voir (les amies, les fans, les gens qui lui ont donné des produits en espérant qu’elle les porte…) Face à toutes ces personnes, elle était calme, attentive et souriante. J’ai attendu jusqu’à la fin car je n’osais pas aller la voir, je ne savais pas comment lui dire ce qu’elle représentait pour moi. J’étais tellement sous le choc, je n’en revenais toujours pas de pouvoir être avec elle au ABC Carpet Home (une superbe boutique où j’adore flanner, les prix sont astronomiques). C’était incroyable pour moi que je puisse faire ce cours, le week-end où j’étais à New York! Quand je vois les associations qu’elle soutient, les interviews qu’elle donne, je vois combien elle fait les choses pour aider les personnes à croire au rétablissement d’addiction quelqu’elle soit.

J’espère que cet article t’auras donné envie d’en savoir plus sur Elena et qu’elle t’inspirera…

 

Plus d’inspiration dans les derniers articles :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu